Barbara JEHAN/ ORME-LYNCH

Psychologue Clinicienne

Présidente de PSY EN VILLE et consultante

Qu'est ce qu'un psychologue clinicien ? Quelle charte à PSY EN VILLE ?

Un psychologue clinicien est un cadre de santé, un professionnel diplômé de la faculté de psychologie qui a reçu au moins cinq années de formation et a fait des stages hospitaliers dans des hôpitaux psychiatriques ou dans des institutions de soins pour enfants ou adultes. Sa formation de psychologue clinicien a été supervisée par des psychologues confirmés et il a validé un cursus universitaire avec des examens et des stages pratiques.

 

- Il a vocation à recevoir, évaluer, proposer une aide adaptée à des personnes en souffrance psychique passagère ou chronique. Il peut proposer une écoute et une expertise sur les domaines du soin psychique ou parfois également sur les répercussions psychiques de certaines affections somatiques.

 

- Il propose le plus souvent une consultation pour comprendre votre problème et vous propose ensuite différentes possibilités (poursuite de consultation, guidance parentale, psychothérapie individuelle, groupes thérapeutiques, bilans...).

- Un psychologue clinicien n'est pas un médecin, et ne peut pas vous prescrire de médicaments contrairement à un psychiatre.

-Le titre de psychologue scolaire n'est pas identique à celui de psychologue clinicien. Comme son nom l'indique le psychologue scolaire intervient dans l'ecole avec un objectif de repérer les difficultés et d'orienter au besoin ces enfants vers un psychologue clinicien. Il n'a pas fait la même formation et ne s'occupe pas de tous les âges de la vie. La formation de psychologue scolaire est complémentaire au métier d'enseignant. Se sont d'anciens enseignants qui se sont spécialisés en psychologie. Le titre de psychologue scolaire ne permet pas l'exercice en libéral. 

 

- Un psychologue clinicien peut recevoir tous les patients (de tous les âges) ou orienter sa pratique sur une ou des spécialités (périnatalité, enfant, adolescent, adulte, couple, groupe, soins palliatifs...)

- Les psychologues cliniciens sont soumis au secret professionnel sauf cas prévus par la loi qui s'applique à tout professionnel de santé (maltraitante sur mineur en danger...).

 

- Les honoraires sont encadrés chez PSY EN VILLE à 70 euros la première consultation, non remboursés à l'heure actuelles par la Sécurité Sociale, parfois remboursés par votre mutuelle en fonction de votre contrat. nous établissons une facture uniquement pour les consultations.

 

- Vous n’êtes pas obligé de passer par votre médecin pour consulter un psychologue clinicien ou pour prendre rendez-vous puisque pour le moment les actes ne sont pas remboursés par la sécurité sociale. Suite au COVID la demande de prise en charge est en cours et va sans doute voir le jour en 2021.

 

A PSY EN VILLE  la garantie nous semble à minima celle du diplôme et de l'expérience vérifiée de psychologue clinicien.

Après la première consultation et si vous commencez une psychothérapie, le psychologue peut vous demander de le payer en liquide (avec l'idée que le paiement en liquide a une valeur symbolique dans certains cas de figure). Ceci est discuté clairement avec le patient.

 

Tout psychologue se doit de déclarer ses revenus ou honoraires et de prendre une assurance professionnelle à sa charge. À PSY en VILLE cela fait partie de la charte d'engagement pour entrer dans le cabinet ou le réseau sous forme SAS.

Chez PSY en VILLE, nous avons le souhait de recruter des psychologues qui, restent humains et toujours en réflexion, qui continuent à se former et s'informent des avancées de la recherche sans s'enfermer dans un courant de pensée unique. Ils choisissent en fonction du cas qui leur est soumis, l'outil ou la méthode qu'ils souhaitent employer, -au cas par cas-, et peuvent expliquer ou en rendre compte au patient ou aux partenaires de soins. 

Son exercice est soumis au secret professionnel.  

Il s'engage à opérer une supervision par un psychologue confirmé pour s'assurer de la qualité de son écoute ou travail. Il se doit de respecter la loi qui régit sa profession. 

Quelle différence entre psychologue et médecin psychiatre ? (voir ci après)

Qu'est ce qu'un psychiatre ?

 

La psychiatrie est une spécialité de médecine. Le psychiatre est un médecin qui a passé l'internat de médecine et a choisi puis validé une spécialité en psychiatrie ou pédopsychiatrie (pour les enfants). Il peut donc recevoir, évaluer, diagnostiquer, prescrire des médicaments ou un traitement à un malade et parfois recommander une consultation ou une psychothérapie auprès d'un psychologue clinicien qui va s'occuper de soutenir ou de traiter le patient, au long court.

 

Les psychiatres et les psychologues cliniciens travaillent ensemble de façon complémentaire mais le psychiatre est important, notamment en cas de maladie mentale avérée nécessitant un traitement, en cas de crise aiguë ou encore, en cas de reconnaissance de handicap, pour signer un certificat ou avoir un traitement complémentaire à la psychothérapie ou pour avoir un avis psychiatrique. Il peut demander une hospitalisation. Certains psychiatres sont formés à la psychothérapie, d'autres pas.

Quelle différence avec un psychothérapeute ou un psychanalyste ? Comment s'y retrouver ?

Un psychothérapeute n'est pas forcément un psychologue clinicien et n'a pas forcément de formation validée. Il faut donc être vigilant. Le titre de psychothérapeute ou de psychanalyste ne donne pas les mêmes garanties en terme de formation que le titre de psychologue clinicien ou de psychiatre.

 

Habituellement, les personnes qui deviennent psychothérapeutes ou psychanalystes font des formations payantes (écoles privées de psychothérapie ou de psychanalyse) pour devenir psychothérapeute ou psychanalyste après avoir validé un cursus de psychologue. Certaines écoles peu sérieuses acceptent des candidats qui ne sont ni médecin, ni psychologue. 

Sans rentrer dans le débat pour ou contre, l'une ou l'autre, de ces spécialités, à PSY EN VILLE les professionnels sont psychologues et sont formés aux techniques employées comme la psychothérapie d'orientation analytique ou thérapie de couple ou DU de psychotrauma. 

Les psychothérapeutes qui ne sont pas psychologues n'ont pas forcément reçu de formation en psychopathologie, par exemple. Ils ne connaissent pas forcément les différentes pathologies psychiatriques et n'ont pas forcément validé de stages en institutions psychiatriques. Cela n'est pas forcément dangereux mais cela ne nous semble pas être une garantie suffisante.